Download Aide-mémoire des ouvrages en béton armé by Guillemont, Pierre PDF

By Guillemont, Pierre

ISBN-10: 2100591266

ISBN-13: 9782100591268

Show description

Read or Download Aide-mémoire des ouvrages en béton armé PDF

Similar french_1 books

Plongées profondes

" Fascination, sortilège, injonction, occulte, faculté hallucinatoire, et le reste. .. On a tout dit de cet éternel discussion où l'Homme et l. a. Mer affrontent leur double mystère. .. " Homme de désert, Théodore Monod n'a pas échappé aux mirages de l'océan. Selon un juste retour de balancier, son destin bascule, un jour, des sables à l'eau salée avec le sentiment de sacrifier aux mêmes exigences.

Mots choisis : français-chinois

L’idée de ce livre m’est venue des difficultés que j’ai rencontrées pour faire le bon choix des termes les plus appropriés lorsqu’on veut faire concorder deux langues aussi différentes que le Français et le Chinois. Cet ouvrage a donc été conçu pour remédier à ces difficultés en proposant une présentation sous forme d’un recueil de mots classés par sujet.

Additional info for Aide-mémoire des ouvrages en béton armé

Sample text

E-< -ci 0= ;::l Propriétés [ 3 . 2 . 4 . 1 ] Le comportement des armatures de béton armé est également caractéri­ sé par les propriétés suivantes : � l'aptitude au pliage, notamment en regard des diamètres minimaux de cintrage, � les caractéristiques d'adhérence, � la résistance de fatigue, lorsqu'elle est requise, � la soudabilité, � la résistance au cisaillement et la résistance des soudures pour les treillis soudés. 3. 2] La contrainte ultime d'adhérencefbd doit être suffisante pour éviter toute rup­ ture d'adhérence.

3. 2] Il convient de tenir compte des effets du retrait et du fluage pour la véri­ fication aux états limites de service. Aux états limites ultimes, les effets du retrait et du fluage ne sont à considérer que lorsque ceux-ci sont significatifs, par exemple dans la vérification de la stabilité lorsque les effets du second ordre ont leur importance. Dans ce cas, le coefficient partiel 1's H est pris égal à 1,0. 55 Règ les gé nérales Dans les bâtiments, les effets de la température et du retrait peuvent être négligés dans l'analyse globale sous réserve que les joints soient espacés de djoint > dont la valeur recommandée est 30 mètres.

On peut, à l'opposé admettre un léger dépassement des distances fixées pour des blocs dans lesquels la création d'un joint supplémentaire pour­ rait conduire à une notable diminution du contreventement longitudinal ou transversal. Les joints prévus en élévation ne sont pas obligatoirement à prolonger dans les infrastructures lorsqu'il est préférable de n'en pas prévoir afin d'éviter des fondations excentrées ou une notable diminution du contre­ ventement longitudinal ou transversal. L'attention est attirée sur le cas spécifique des parkings enterrés, enserrés dans des parois périphériques construites préalablement.

Download PDF sample

Rated 4.21 of 5 – based on 33 votes